Focales 2015

Chaque année,

Dans l’appel à candidature, Focales en Vercors propose un nouveau thème. Celui de l’édition 2015 est “Mouvement”. Toutes les interprétations de ce thème sont possibles et permises.

Toutes les expositions, les ateliers, les conférences organisées autour de la photographie sont ouverts à tous et gratuits.

Focales en Vercors a passé le cap dangereux du cinquième anniversaire, date fatale pour de nombreux évènements culturels. Les Rencontres Photographiques Focales en Vercors entame maintenant leur sixième édition.

Grâce à un enthousiasme toujours intact des parrains, invités, candidats, bénévoles et partenaires, ces rencontres attirent de plus en plus des photographes de renommée nationale et internationale avec un public en constante augmentation. Durant l’édition 2014, les différentes expositions ont enregistré plus 5 000 entrées en seulement quatre jours.

La clé du succès repose sur l’ouverture d’esprit de tous, organisation et participants, et sur la convivialité et le dévouement de tous les bénévoles. Ceci donne un cocktail qui brasse du talent dans un bon état d’esprit. En effet, les Rencontres Photographiques favorisent le choix d’une écriture personnelle, s’ouvrant à tous, amateurs ou photographes expérimentés, avec une seule exigence : la qualité. Loin du formatage commercial et d’une esthétique affirmée, cet évènement culturel se propose comme une plateforme pour de nouveaux talents ou pour ceux qui refusent le conformisme d’une photographie d’école.

Pendant les quatre jours des Focales, les candidats sélectionnés sur le thème par le jury sont exposés collectivement à côté du parrain,les photographes invités présentent leur travail dans différents lieux d’expositions, et tous se rendent disponibles pour échanger avec les visiteurs.

Déjà aujourd’hui, l’organisation croit pouvoir annoncer un bon cru 2015.

Portrait-HS

Hans SILVESTER

le parrain 2015

  Sa notoriété a dépassé depuis longtemps nos frontières surtout il  est porteur de valeurs humanistes profondes 


accueil HS vache

Les Maisons des Benchs en Éthiopie

À 600 km au sud d’Addis-Abeba vivent les Benchs, une ethnie importante de paysans. Leur territoire est très montagneux et varie entre 1 600 et 3 000 mètres d’altitude. Ils vivent dans des huttes construites avec du bois et de la terre mélangés avec de la bouse de vache, le toit est recouvert d’herbe. Un certain nombre de ces maisons sont peintes à l’extérieur et à l’intérieur avec des couleurs naturelles qu’ils trouvent dans les environs. La construction et les réparations se font avec l’aide des voisins. Il y a très peu de villages, ils vivent plutôt dans des maisons isolées ou en petit hameau. L’intérieur de ces huttes est très simple et se partage en 2 parties ; une moitié pour la famille et l’autre pour les animaux domestiques (vaches, moutons, chèvres, poules).

Pére et fils

                    Hans SILVESTER 

  • Médaille de Bronze à la Foire du Livre de Leipzig (1975)

  • Aigle d’Or de la Foire du livre de Nice (1976)

  • Prix du plus beau livre photo de l’année LES PEUPLES DE L’OMO (2006)
  • L’eau – Editions de La Martinière (1992)
  • L’eau, entre ciel et terre – Editions de La Martinière (2000)

 

Les invités des FOCALES 2015

henri_kartmann philippe_martin marie_meulien mylene_zizzo vanessa_andrieux

Hubert TAILLARD

©photohubertTailard_GPO_2015_leYERSIN__MG_9003 1

 

Lettres de femmes

lettres de femme madeleine

Charles KIEVITCH

Charles Kievitch